Accueil . Alimentation . La controverse du lait!

Le Lait est-il dangereux pour la santé? La controverse!


vache laitière

Le Lait est partout. La France est le deuxième producteur européen, la filière génère un chiffre d’affaire de 30 milliards par an et emploie plus de 250 000 personnes. Le secteur laitier est un poids lourd industriel et possède un des lobbies le plus puissant de France. Peu surprenant dès lors qu’on en vente les mérites, mais quand est-il des controverses à ce sujet ?

La controverse


Le lait est aujourd’hui au milieu deux postures dichotomiques au sein de la communauté scientifique et médicale.

D’un côté les farouches défenseurs du lait qui le présente comme un aliment santé complet voir indispensable pour son Calcium / Ses Protéines et sa Vitamine D. La position officielle du ministère de la santé est d’ailleurs 3 produits laitiers par jour et le lait siège sur le trône , de « fer »mentation.

« Les produits laitiers sont vos amis pour la vie »

(et là vous vous dites merci de m’avoir mis cette rengaine dans la tête pour la journée)

Le lait a d’ailleurs joué un rôle important en France avec la mesure d’après guerre de Pierre Mendes France (le verre de lait sucré à l’école et dans les casernes) qui a permis de réduire les carences alimentaires des enfants et … l’alcoolisme des plus grands. Le lait en France est donc économiquement et culturellement très encré.

De l’autre les opposants, principalement des docteurs / des cancérologues et des nutritionnistes. Ils ont évidemment plus de mal à se faire entendre. Dans les faits, ils ne sont pas opposés aux produits laitiers, mais ils sont opposés au « lait industriel pasteurisé de vache (le UHT) » celui que l’on retrouve partout et que l’on sert dès le petit-déjeuner aux enfants. Ils pointent du doigt en particulier le procédé UHT, la présence d’antibiotiques et d’hormones de croissance. Hormone qui sont à la destination d’un veau pas d’un être humain. Il prône également une consommation raisonnée des autres produits laitiers (Yaourt / Fromage / Fromage Blanc…).

On en pense quoi du lait?


Nous n’avons pas de réel parti pris sur la question du lait. Pas de réelle position pour ou contre le lait industriel ou les produits laitiers.
On a tendance cependant à penser que le lait, si rien ne prouve qu’il soit indispensable autant sans passer ne serait ce que par le fait qu’il est reconnu comme une source d’intolérance alimentaire donc d’inflammation.
On pense aussi que quand deux positions sont diamétralement opposées c’est qu’il y a » Anguille sous roche » voir » Baleine sous caillou » d’un côté ou de l’autre, voir même des deux côtés.

Par défaut quand il y a un doute, le temps que des études confirment ou infirment une position, on devrait appliquer le principe de précaution trop souvent délaissé de nos jours.

Donc le lait s’il n’est pas indispensable on s’en passe, mais l’est il ?

vache laitière

Peut-on s’en passer


61% des Français consomment du lait une fois par semaine, donc c’est une source indéniable de l’apport de calcium pour la population française. La question est donc légitime de savoir si on peut se passer de lait. Pas de suspens, la réponse est:

OUI!
On peut sans passer ! Il existe des alternatives

La consommation de lait est une pratique très occidentale. Parmi les 20 plus gros pays consommateurs de lait par habitant on retrouve 17 pays Européens + Les USA + L’Australie + Le Mexique. En comparaison le Japon qui ne consomme que très peu de lait affiche la plus longue espérance de vie à la naissance.

Calcium, Protéines, Vitamine D où les trouver si j’arrête le lait ?


Sélection citronnée

Le besoin en calcium


Le calcium est intéressant, car il est indispensable à la solidité du squelette et à la dureté des dents, mais sachez qu’il est aussi dangereux en surdose.

En excès dans le sang il va passer la barrière encéphalique et se loger non plus sur vos os, mais sur votre hippocampe. Donc une alimentation riche en calcium, oui, mais avec un objectif raisonné.

Concernant le calcium il y a aussi une notion à appréhender, la notion d’absorption. C’est ce que l’on appelle la Biodisponibilité. Suivant la source d’alimentation, le calcium est plus ou moins absorbé par le corps. Il faut donc toujours regarder le calcium Biodisponible par aliment et non pas le calcium présent.

L’alcool et la cigarette réduisent également le taux d’absorption, le taux de Vitamine D augmente quant à lui ce taux d’absorption.

On peut faire dire ce qu’on veut avec des chiffres. Les Lobbies Laitiers comparent toujours le Lait aux épinards (Beaucoup de calcium, mais très peu absorbé) et les détracteurs toujours le lait au Chou Chinois (beaucoup de calcium et un gros taux d’absorption). Chacun défend sa paroisse.

Quelques sources de calcium et leur taux « théorique » de Biodisponibilité

Calcium Biodisponible
Si on s’en tient aux chiffres les produits laitiers semblent incontournables. Dans les faits une alimentation équilibrée comblera tous les besoins en calcium, d’autant plus si vous avez l’habitude de manger : Des Sardines / Des Amandes / Du Thym / Du Tofu / Des légumes verts ou de boire beaucoup d’eau minérale tout simplement.

Tableau taux d'absorbtion produits laitier

Le besoin en protéines


Les Protéines méritent un article à part entière (ça tombe bien on en a fait un : le point sur les protéines ). Le Lait et les produits laitiers contiennent en effet des protéines, mais il y a tellement de sources alternatives pour atteindre les besoins journaliers. Les Oeufs, le Blanc de poulet, les Amandes, le Thon, le Quinoa, l’Avoine ne sont que des exemples on en trouve même dans les Brocolis. Le lait n’est donc qu’un produit parmi tant d’autres et ne mérite pas tant d’attention pour ses proteines.

Le besoin en vitamine D


La vitamine D, ou la vitamine du Soleil ! Elle est indispensable au corps humain. Elle intervient dans l’absorption du Calcium, du Phosphore, mais également dans la prévention des infections, des maladies cardio-vasculaires, des cancers et elle stimule les facultés intellectuelles. En somme une vitamine « Clé » et un quart de la population souffre d’une carence en vitamine D.
Elle peut être produite par la peau lors de son exposition au soleil (une exposition de 10 minutes au soleil est jugée suffisante) ou être absorbée par la consommation d’une petite liste d’aliments qui en contient. Le lait serait-il donc la solution ?
Le taux recommandé pour un adulte est de 15 µg. le lait contient en moyenne 0,375 µg pour un verre (25cl) ce qui en fait une des rares sources contenant de la vitamine D, mais en réalité ce taux est très bas. Il faudrait boire 40 verres de lait pour atteindre le besoin quotidien. En comparaison une cuillère à soupe d’huile de foie de morue couvre les besoins quotidiens. Les besoins quotidiens sont également couverts par :
– 100 grammes de hareng
– 120 grammes de Maquereaux ou de sardines
– 250 grammes de thon en boite
– 12 oeufs
– (…)
Le moyen le plus simple reste encore l’exposition au soleil (avec modération) ou les poissons gras, l’argument du lait pour la vitamine D est donc relativement anecdotique.

La conclusion lactée


Le Lait de Vache sera peut-être au milieu du prochain grand scandale sanitaire ou il ne le sera peut-être jamais. Sur ce point l’avenir nous le dira. Dans les années 80 les publicitaires vantaient bien les mérites du Tabac et le présentait aussi comme un produit santé. La polémique grandissante sur le lait comporte beaucoup de similitudes avec celle du Tabac. Nous n’avons pas abordé les aspects négatifs du lait et ils sont nombreux (Intolérance / Acide gras saturé / hormones de croissance animales / antibiotiques …). Nous avons seulement abordé la question de sa nécessité ou pas. Le Lait est intéressant seulement pour sa contenance en calcium. La vitamine D et les protéines sont du marketing laitier. Le calcium peut être trouvé ailleurs que dans le lait.
Pourquoi dès lors consommer un aliment comme le Lait, s’il est facilement substituable par quelque chose de plus sein ?