Identifier et lutter contre les allergies et intolérances alimentaires


Il faut en être conscient nous avons le patrimoine génétique de nos ancêtres et globalement la même flore intestinale qui a mis des milliers d’années à se mettre en place. En moins de 100 ans notre consommation et notre rapport à la nourriture ont totalement évolué, mais notre organisme lui n’a pas eu le temps de s’adapter. Notre système digestif est le même que celui des hommes préhistoriques, mais nous ne mangeons plus comme eux ! Le résultat de l’alimentation moderne : Allergie et Intolérance alimentaire.

allergie et mal de ventre

Qu’est-ce qu’une réaction allergie?


Une réaction allergique est une réaction excessive du système immunitaire à un aliment.L’organisme considère une partie de l’aliment comme un adversaire. Des anticorps de type E vont se coller à lui et libérer des médiateurs chimiques (comme l’histamine). Ces substances sont délétères et pro-inflamatoire. Elles se manifestent par une réaction rapide sur la peau et les muqueuses.

Qu’est-ce qu’une intolérance alimentaire


Une Intolérance correspond à l’incapacité de notre système enzymatique à digérer un aliment. Cette capacité diffère d’un individu à l’autre et d’un aliment à l’autre. Tout aliment peut être source d’intolérance car lié au patrimoine enzymatique propre à chacun. Quand la capacité est dépassée cela donne lieu à une porosité intestinale et une inflammation. L’intolérance est généralement plus discrète que l’allergie, ce qui fait que beaucoup d’individus sont intolérants et en souffre à leur insu.

L’importance de s’en prémunir


Les abus de langage et les confusions sont souvent fréquentes entre Allergies et Intolérances Alimentaires. Dans le fond ils ont la même finalité, les deux mettent le corps dans un état d’inflammation permanent. Une Inflammation dite Chronique qui créait une porosité intestinale.
La porosité intestinale va laisser passer dans le sang des substances qui n’ont pas à y être présente, elles sont donc nocives pour tout l’organisme.

Désormais il est reconnu que l’inflammation chronique constitue le terrain qui permet à toutes les maladies de s’installer (Cancers, Diabètes, Parkinson…).
Lutter contre les sources d’inflammations alimentaires est donc une priorité pour être en bonne santé et les signes d’une inflammation sont faciles à identifier :
– Ballonnement
– Brulure d’estomac
– Spasme
– Colites
– Fatigue excessive
– Acné chez l’adulte
– Reflux
– Aphtes
– Maux de tête
Il suffit de regarder dans vos derniers repas pour faire le lien

Détecter les indésirables


Les allergènes sont généralement mieux connus chez un individu, les intolérances moins et il est possible d’être intolérant à « n’importe quel aliment ».
Le meilleur moyen pour chercher ses intolérances reste les tests sanguins de recherche d’anticorps anti-aliments (IgG), mais ils ne sont pas infaillibles, ils sont chers et non remboursés.
Le point sur les principales sources d’intolérances les plus communes.

Le gluten et la farine blanche


Le gluten et la farine blanche sont l’exemple même de la confusion chez les consommateurs.
Les allergies au Gluten sont exceptionnelles par contre les intolérances au Gluten sont très fréquentes. En parallèle il y a autant d’intolérants au gluten qu’à la farine blanche (la farine de blé)
Nous avons donc des personnes allergiques au gluten qui sont en réalité des personnes Intolérantes à la Farine Blanche. c’est à si perdre.
Si vous pensez être intolérant à la Farine Blanche (la farine industrielle la plus utilisée) il vous suffit d’écarter seulement la farine blanche de votre alimentation. Ceci dit même si votre patrimoine enzymatique est suffisant pour la digérer il est conseillé de l’écarter autant que possible car c’est une Farine inutile pour l’organisme.
Si vous pensez être intolérant au Gluten il vous faut écarter tous les produits en contenant. (Les plus courants : Blé Dur / Froment / Boulgour / Épeautre / Seigle / Orge / Avoine / Petit épeautre / Kamut )

champ de blé

Les produits laitiers et en particulier le lait


Même confusion sur les produits laitiers. Les Allergies aux produits laitiers sont exceptionnelles par contre les Intolérances très fréquentes en particulier l’intolérance au lait.
Contrairement à une idée reçue l’intolérance au produits laitiers n’est pas une intolérance au lactose (qui est un sucre) mais une intolérance aux protéines contenues dans les produits laitiers ( la Caséine, l’Alpha-lactoglobuline et Bêta-lactalbumine).
L’intolérance au lactose est très rare et généralement visible que chez les jeunes enfants. Il faut vraiment différencier le lait des autres produits laitiers. Le lait pour être commercialisé doit être stérilisé (pasteurisation) c’est le fameux procédé UHT (Ultra-Haute-Température). Ce procédé détruit des molécules présentent dans le lait qui aident à l’assimilation des lacto-protéines . Le lait devient donc le plus intoléré des produits laitiers. Ceci explique pourquoi certaines personnes sont très sensibles au lait et moins sensibles au fromage.

vaches

Intolérance ou non le lait n’est pas adapté à notre organisme voir contre nature.
Si vous ne manifestez moins ou pas d’intolérances aux produits laitiers. Fromage/ Yaourt/ Beurre ont un apport en calcium et en protéines intéressant et sont plus facilement digérés.
Principe de précaution : De plus en plus d’études scientifiques attribuent un lien entre l’augmentation de la consommation de produits laitiers et l’augmentation des cancers.

Les œufs


Les œufs sont de très bons aliments, mais ils peuvent être à la fois un Allergène et un Intoléré.
L’allergie peut concerner aussi bien les protéines de l’œuf contenues dans le blanc, dans le jaune ou les deux.
Il est rare que l’allergie se développe à l’âge adulte, l’allergie aux œufs est donc généralement détectée durant l’enfance par des symptômes visibles :
Douleur / Nausée / Vomissement / Diarrhée.
Les intolérances aux œufs sont moins fréquentes, mais existent également. Elles concernent en général une intolérance à l’Albumine, la protéine contenue dans le blanc d’œuf.

box d'oeufs

Les aliments exotiques


Les aliments exotiques sont des causes fréquentes d’intolérance. La mondialisation permet désormais de consommer des aliments auxquels notre patrimoine enzymatique n’a pas été confronté dans le passé et a donc du mal à s’adapter. Le problème de ces aliments c’est qu’ils sont introduits et cachés dans beaucoup de produits transformés comme arôme naturel.

La Vanille

La fleur noire des Aztèques

Souvent source d’intolérance elle est présente partout et même dans le chocolat

café

Le Café

Originaire d’Éthiopie

Le café est une source d’intolérance et d’allergie (la caféine est notamment connue comme étant un allergène)

banane

La Banane

Originaire des Indes

kiwi

Le Kiwi

Originaire de Chine

La grenade

La Grenade

Originaire de Perse (L’Iran Actuel)

grappe de tomates

La Tomate

Originaire d’Amérique du Sud

poireaux

Les Poireaux

Originaire d’Asie Centrale

prunes

Les Prunes


Sélection citronnée