Accueil . Lifestyle . Les recommandations contre le cancer

Les recommandations contre le Cancer


crabes  rouges traversent route

Le cancer, la maladie du 21ème siècle? Il semble bien !
Une personne sur Deux aura un cancer au cours de sa vie et le cancer a tendance à se manifester de plus en plus jeune. Les technologies et les traitements évoluent, les cancers se soignent mieux, mais le mot guérison n’est jamais employé la preuve que le mal est tenace. Les actions de prévention et de sensibilisation sont encore trop peu fréquentes, pourtant beaucoup de cancer peuvent être évités grâce à l’hygiène de vie. Prévenir plutôt que de guérir et cela commence par les recommandations anti-cancer !

Les recommandations anti-cancer


S’approcher de son poids physiologique (Poids « normal »)
Le poids physiologique correspond à un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 21 et 23. Le sur-poids ou l’obésité augmentent le risque d’apparition de maladies chroniques dont le cancer.

Pratiquer une activité physique quotidiennement

Le niveau d’activité s’exprime à l’aide d’un indicateur, le Physical Activity Level (PAL) qui représente l’intensité quotidienne d’activité. Les recommandations sont d’avoir un PAL supérieur à 1,60 (cela représente une marche quotidiennne de 30 minutes) . À titre d’exemple :

Employé de Bureau sans activité: PAL =1,40-1,69
Travailleur manuel ou 1h de footing par jour: PAL = 1,70-1,99
Travailleur extérieur (Jardinier/Agriculteur/Bâtiment) ou 2h de natation par jour: PAL = 2,00-2,40
Cycliste professionnel: PAL >2,40

Éviter les aliments et boissons sucrés

Limiter la consommation d’aliments à forte densité calorique. En substance tous les aliments comportant plus de 225 Kcal/100grammes. À titre d’exemple:

Les citrons jaunes : 30 kcal/grammes
Le chou vert : 37 kcal/100grammes
Les oranges : 45 kcal/100grammes
Les Pommes : 52 kcal/100grammes
Les Bananes : 90 Kcal/100grammes
Le Blanc de poulet : 104 Kcal/100grammes
Les Oeufs durs : 146 Kcal/100grammes
Le Boeuf (Bifteck) : 148 kcal/100grammes
Camembert : 304 Kcal/100grammes
Les « Special K » (nature) : 374 kcal/100grammes
Le Sucre : 400 kcal/100grammes
Les « Mars » : 454 kcal/100grammes
(…)

Privilégier les aliments d’origine végétale
Augmenter la consommation de fruits et légumes non féculents. Varier les couleurs et le meilleur moyen de satisfaire nos besoins. Le minimum recommandé par Le Fonds Mondial de Recherche contre le Cancer (FMRC) est de 600 grammes de fruits et légumes par jour.

Limiter la consommation de viande rouge et éradiquer la charcuterie
Supprimer la charcuterie de votre alimentation ainsi que les plats préparés à base de viande. Limiter également la quantité de viande rouge (Boeuf / Porc / Agneau) à 300 grammes par semaine.

Limiter la consommation de sel
L’apport conseillé en sel est inférieur à 6 grammes par jour, ce qui induit d’exclure la majorité des plats préparés et/ou industriels qui contiennent des sels ajoutés.

Ne pas fumer
Fumer reste l’une des causes principales de tous les cancers liés aux voies respiratoires.

Ne pas utiliser de compléments alimentaires
Il faut répondre aux besoins nutritionnels (vitamines, minéraux et autres nutriments) par l’alimentation, sans complément alimentaire. La prise de compléments alimentaires peut augmenter le risque de certains cancers.

Privilégier l’allaitement
L’allaitement au sein doit être exclusif jusqu’à 6 mois. Il protège aussi bien la mère des risques d’un cancer du sein que l’enfant des risques d’obésité et de maladies infantiles.


Sélection citronnée

Toutes ces recommandations sont issues du rapport « World Cancer Research Fund / American Institute for Cancer Research Food, Nutrition, Physical Activity, and the Prevention of Cancer, a Global Perspective ».

Nous vous invitons à le consulter pour plus de détails ( lien ici )

On ajoute un zeste de citron à ces recommandations


Consommer des Aliments protecteurs
Certains aliments sont connus comme ayant une action préventive contre les cancers (le curcuma, le thé vert, l’ail …) Ajouter les aux maximums à votre alimentation. ( Tout sur les aliments protecteurs )

Limiter les sources d’alergie et d’intolérance des Aliments
Supprimer les sources d’allergie et d’intolérance pour lutter contre l’inflammation chronique qui se situe à la base de la majorité des cancers. ( Lutter contre Allergie et Intolérance )

La conclusion citronnée


Toutes ces recommandations se révèlent finalement proche du bon sens. Note mode de consommation moderne a eu tendance à déséquilibrer notre balance naturelle. Il n’est pas facile de changer du jour au lendemain, mais c’est à la portée de tous. Changer pas à pas pour limiter les risques à venir.